La Promenade Masson pose un premier geste collectif pour éliminer les pailles en plastique !

Afin d’encourager ses membres à éliminer les pailles en plastique, la Société de développement commercial (SDC) Promenade Masson a distribué plus de 10 000 pailles biodégradables à une quarantaine de bars, crèmeries, cafés et restaurants de l’artère commerciale. Cette distribution de pailles s’accompagne d’une campagne de sensibilisation qui vise non seulement les commerçants, mais aussi le grand public. Des sous-verres et des affiches véhiculant le message  « Des pailles biodégradables : un geste pour l’environnement ! » ont aussi été distribués aux commerçants.

Par cette démarche, la Société de développement commercial Promenade Masson souhaite inspirer ses membres à prendre collectivement ce virage en faveur de l’environnement. Rappelons qu’une paille en plastique jetée dans la nature met au minimum plus de cent ans à se désintégrer. Et même là, elle ne disparaît jamais totalement, elle se transforme en particules extrêmement toxiques pour nous et dommageables pour la nature. À ce jour, plusieurs villes, pays et grandes bannières de restauration ont adopté ou sont en voie d’adopter la suppression totale des pailles en plastique.

Quelques faits concernant les pailles en plastique:

Un mouvement mondial est en cours 

  • Les villes américaines de Seattle, Miami et Malibu ont décidé d’interdire les pailles en plastique. À partir du 1erjanvier 2020, La France interdira l’usage de la vaisselle jetable en plastique. D’autres villes et pays vont suivre;
  •  L’Union européenne a déclaré la guerre au plastique en proposant d’interdire la vente de produits plastique à usage unique (pailles, couverts, assiettes…). La proposition doit encore être examinée par le Parlement.
  • Le géant McDonald’s mais aussi A & W et le Groupe St-Hubert se sont engagés à éliminer toutes les pailles de leurs établissements d’ici la fin de l’année. 
  • Starbucks emboîte le pas, l’entreprise américaine a annoncé la suppression de l’usage des pailles en plastique dans ces établissements d’ici 2020. Et ce, dans ses 28.000 cafés à travers le monde.

Une pollution catastrophique 

En moyenne, une paille en plastique est utilisée pendant une vingtaine de minutes, et prendrait plus de 100 ans à se décomposer. D’apparence insignifiantes, elles représentent un danger important pour les océans et la faune marine, Les pailles font d’ailleurs partie des 10 objets les plus ramassés lors des campagnes de nettoyage des plages.

Des alternatives existent 

Il existe plusieurs alternatives aux pailles plastiques :
–          Les pailles compostables et biodégradables : soit en papier ou amidon de maïs
–          Les pailles réutilisables : soit en bambou, en acier inoxydable, en verre, ou silicone

En encourageant ainsi ses membres à adopter cette pratique, la SDC Promenade Masson fait figure de proue à Montréal.  Plus qu’un geste d’éclat, la SDC Promenade Masson poursuivra son engagement dans cette voie auprès de ses membres. En effet, la SDC va, dans un deuxième temps, négocier pour ses membres des tarifs préférentiels sur le volume de pailles biodégradables et/ou réutilisables commandées.

 

 

La SDC de la Promenade Masson n’en est pas à son premier geste pour encourager le développement durable : mentionnons l’implantation sur l’artère de deux boîtes à sacs réutilisables « Prenez-en –Mettez-en », la transformation de vélos en état de ferraille en installations florales, le déploiement de cendriers à recyclage de mégots, l’installation de deux ruches d’abeilles sur le toit-terrasse d’un bâtiment de l’artère commerciale afin de contribuer à la pollinisation de la flore du quartier et sensibiliser la communauté au déclin des abeilles dans le monde.

La SDC Promenade Masson a pu mettre en œuvre ce projet grâce au Plan commerce de la Ville de Montréal.

 

Leave a Reply